L’Apocalypse de Jean, Lumières et clés

Auteur : Philippe Deschamps

S’il est un texte mystérieux et hermétique, c’est bien l’Apocalypse de Jean. Beaucoup d’ouvrages s’efforcent d’en apporter une interprétation, qu’elle soit historique ou religieuse. En fait, à l’instar de nombreux textes anciens, cette œuvre peut être lue selon plusieurs sens, allant du littéral jusqu’au symbolique et mystique.

apocalypse-de-jean-lumiere-et-clesC’est cette dernière lecture que Philippe Deschamps a retenue : l’Apocalypse représente selon lui le processus par lequel l’homme se transforme progressivement, à travers des remises en question, des destructions et des purifications successives, pour atteindre l’Illumination, l’émergence de la Jérusalem Céleste, « la Ville de la Paix » en lui. Ainsi, il ramène le symbolisme du texte aux expériences que partagent les hommes sur le sentier de l’évolution, en nourrissant cette interprétation de toute la richesse de la philosophie rosicrucienne et martiniste.

Avec cet essai dans lequel le symbolisme des nombres est toujours présent (l’ouvrage est divisé en 7 chapitres dans lesquels sont décryptés les 22 chapitres de l’Apocalypse), l’auteur décrit les étapes de la transformation individuelle de l’homme, mais aussi, parallèlement, celles de la Réintégration générale de l’Humanité. De nombreuses pistes de réflexion sont ouvertes, et des ponts jetés entre le texte de Jean et, notamment, l’Arbre de Vie de la Kabbale, les arcanes majeurs du Tarot, le Bardho Thodol, la théosophie de Jacob Boehme : autant de clefs offertes au lecteur pour accéder à la compréhension profonde d’un texte qui ne peut toutefois être appréhendé par le seul intellect. Lorsque le livre sera refermé, seule la méditation personnelle permettra de briser les sceaux de la révélation.

♦ Philippe Deschamps est membre de la section Tradition et Philosophie de l’U.R.C.I.

 Publication : 2004 – 246 p.